Pois chiche noir : 4 Raisons de ne jamais en acheter.

Pois chiche noir : 4 Raisons de ne jamais en acheter.

Pois chiche noir, ceci neri, ou black chickpeas : les noms de cette légumineuse qui ressemble à une crotte de lapin.

Vous connaissez toutes les qualités des pois chiches. D’un point de vue nutritionnel, ils sont riches en protéines. Ils apportent plein d’oligo-éléments. Nous en mangeons beaucoup à la maison. Je les aime en houmous. Mais aussi en salade et dans des plats cuisinés, couscous et compagnie. Et en falafel ! Pour varier les plaisirs, rien de tel que de varier les pois chiches et les prendre noirs.

Je suis toujours à la recherche de nouveaux produits. Dénicher une sorte de légumineuse que je n’avais jamais goûtée me réjouissait.

Ces ceci neri, comme on les appelle en Italie sont des variétés cultivées en Sardaigne ainsi que dans le sud de l’Italie.

Trop heureuse de ma trouvaille, je suis rentrée et je les ai directement mis à tremper. Je les ai achetés dans mon magasin bio préféré. Je n’ai pas résisté à ce nouveau produit.

Mais j’ai rapidement déchanté ! Je vous donne les 4 raisons d’éviter cet achat.

  1. Ceci n’est pas une crotte de lapin

Lorsque j’ai ouvert le paquet pour les mettre à tremper. J’ai trouvé des petites graines toutes noires et ridées. Pas vraiment appétissant.

Après la cuisson, ce n’est toujours pas appétissant. Certes, ils sont moins ridés. Mais ils ont perdu leur couleur noir profond,  ils deviennent grisâtres. Encore un mauvais point !

Lorsque je les ai mis dans la salade, mon fils les a triés gentiment d’un air dégoûté. « C’est quoi ces petites boules noires ? Ah des pois chiches ! Je peux les manger alors ! »

Pois chiche noir

  1. Ils ont une peau coriace

Ce que j’aime avec les pois chiches c’est le côté fondant. Caractéristiques que vous ne retrouvez pas avec les noirs.

J’avais presque envie de les peler comme des fèves des marais. Mais alors on perd toute la particularité de ces pois puisqu’ils deviennent jaunasses. Et quel travail !

 

  1. Leur prix est élevé

L’effet de la rareté fait qu’ils coûtent plus cher que des pois chiches classiques.

 

  1. Le temps de cuisson est très trèèèèès long

Il faut les cuire avec un caillou. Quand le caillou est cuit, c’est qu’ils sont cuits! Enfin presque!

Plus sérieusement, il vaut mieux les tremper 48 h plutôt que 24 et les cuire 20 bonnes minutes supplémentaires.

J’ai été un peu critique face à ses petites boules noirs. Laissons-leur un point positif quand même !

Leur saveur est très agréable, un bon goût un peu noisette. Et ils sont particulièrement riches en fer et en fibres.

Pois chiche noir

 

Les recettes dans lesquelles les ceci neri seraient à leur place seraient des plats avec de longues cuissons, car ils ne se défont pas du tout.

Linda Schneider de Taste propose de les préparer dans un ragoût d’agneau. Elle y ajoute des croûtes de parmesan pour un goût umami très intéressant.

J’ai toujours dans mon placard, un paquet à peine entamé. Je vais essayer la recette de Linda. J’espère ne pas rester sur cette impression désagréable d’avoir fait un mauvais achat.

Si vous avez déjà testé cette variété et et que votre recette était satisfaisante ou si vous avez des astuces n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
et, Donec Curabitur venenatis, Donec sit